• Le Sals'opera

Le Sals’Opéra est un nouveau concept qui consiste à prendre des airs du grand opéra en en gardant le livret et l’introduction puis à en réécrire totalement la partition. Ce qui a été fait ici dans le style des « sons » cubains (enregistrements faits au studio Egrem à La Havane l’hiver dernier). Mais le terme salsa doit être pris au sens littéral puisqu’il s’agit en fait d’arranger le morceau choisi, dans le style le plus approprié au but poursuivi, et donc, si je puis dire, de le cuisiner à sa propre sauce. Le but du jeu n’étant pas seulement « pour le fun », justement, mais pour atteindre en fait deux finalités.

- intéresser les jeunes à l’opéra en leur donnant envie de découvrir la version originale (qui figurera également chanté par moi sur le disque et dont on peut entendre des extraits sur www.framoretti.com ) avec un compte rendu de l’oeuvre dont les airs sont extraits,

- désenclaver psychologiquement et donc musicalement le personnage choisi - par exemple celui de Leporello dans le morceau n° 1 intitulé « Madamina » extrait du Don Giovanni de Mozart (air du catalogue)-, de l’éclairage psychologique décidé par les auteurs de l’opéra (Mozart ici donc et bien sûr, son ami et librettiste Lorenzo da Ponte) en expliquant les raisons qui ont motivées notre choix. Ce travail de récriture, fait bien entendu sans prétention de comparaison avec le génie musical des grands compositeurs d’oeuvres lyriques, est prévu pour la plupart des plus connus d’entre eux (Verdi, Puccini, Bizet, Berlioz etc.) ouvrant ainsi la possibilité d’une longue série dans ce style.

Les livrets des grands opéras étant souvent tirés, comme vous le savez, de grandes oeuvres littéraires : « Faust » de Goethe (Gounod, Berlioz, Arrigo Boito, Meyerbeer), « Macbeth » de Shakespeare ( Verdi), « Les Noces de Figaro » de Beaumarchais (Mozart) pour n’en citer que quelques-uns, cette approche permet de plus d’introduire ces textes (par exemple et toujours pour l’ oeuvre pris en exemple : le Sganarelle du Dom Juan de Molière, pendant du Leporello de Mozart) auprès du jeune public. Ce nouveau concept peut donc être également utilisé à des fins pédagogiques dans les écoles (ce qui est la finalité du projet Oraltitude).

Dans cette même perspective je travaille sur l’écriture musicale d’un autre concept inédit appelé le « Rap§math » qui consiste à mettre en musique des théorèmes de mathématiques du niveau collège (je suis professeur de mathématique) pour en faire ressortir la philosophie cachée. Ils seront prochainement également mis en ligne.

Sals'opera et autres

CD SAls opera

Contact

contact@oraltitude.fr

Mr Fabien Amoretti

0609666094